Née Passat CC en 2008, rebaptisée CC avec le face-lift de 2012, elle se fait aujourd’hui Arteon. Elle, c’est la berline-coupé à 5 portes/ 5 places signée Volkswagen, positionnée juste au-dessus de la Passat, en guise de haut de gamme de la famille de Wolfsburg. Présentation de cette nouveauté qui sera présentée en Première Mondiale au Salon de Genève (9-19 mars). (Marc Lacroix)

Comme sa devancière, l’Arteon présente une ligne fuyante extrêmement élégante, mais restant bien dans le ton-maison, avec un empattement très long (2.84m), qui rapporté à la longueur totale (4.86m) assure une généreuse habitabilité.

Basée sur la plateforme modulaire à moteur transversal (MQB), elle présente des porte-à-faux de longueurs réduites.

Epaules arrière athlétiques, ailes aux lignes tendues ou passages de roue saillants entourant des jantes en alliage léger (jusqu’à 20 pouces) et ligne surplombant les deux essieux complètent le style dynamique de ce modèle.

Les projecteurs LED (série) fusionnent avec la grille de calandre et le capot-moteur pour former un visage entièrement nouveau.

Le hayon de grandes dimensions libère l’accès au coffre et à son volume de chargement (563-1557 litres).

Six moteurs, tous 4 cylindres turbocompressés, tant en essence TSI (1.5 Evo-150 ch, 2.0-190 et 280 ch), qu’en diesel TDI (2.0-150, 190 et 240 ch), couvrent la gamme de base livrée en traction avant.

Les plus puissants sont en série associés à boîte DSG à double embrayage (optionnelle pour les autres) et transmission intégrale (4MOTION, optionnelle pour TDI 190 ch).

Les nouveaux systèmes d’aide à la conduite réagissent aux limitations de vitesses, aux virages et aux ronds-points par anticipation.

Instruments numériques (« Active Info Display ») et système d’infodivertissement 9,2″ à commande gestuelle sont repris à la liste des options.

Finitions « Elegance » et « R-Line » offrent de nombreuses possibilités de personnalisation.