D’innombrables chapitres majeurs de l’histoire du sport automobile belge ont été écrits dans la région spadoise, non seulement sur le circuit de Spa-Francorchamps – dans ses déclinaisons successives – mais aussi sur les routes sillonnant les environs de la Perle des Ardennes. Organisateur du Herock Spa Rally, DG Sport s’inscrit dans cette tradition en accueillant aussi bien les concurrents du championnat de Belgique « moderne » (BRC) que les adeptes des voitures plus anciennes, qu’ils optent pour la vitesse pure (BHRC) ou la régularité (VHRS).

Depuis sa naissance, l’épreuve se distingue de tous les autres rendez-vous du calendrier belge par cette ouverture à l’éventail le plus large possible de participants. Quelle que soit la catégorie qu’ils choisissent, ceux-ci se voient proposer un programme identique : « Pour les spécialistes de la régularité, le Spa Rally constitue un rendez-vous aussi particulier qu’excitant », fait-on remarquer chez DG Sport. « Ils s’expliquent sur les mêmes routes que les cadors de la vitesse et découvrent donc des terrains de jeu souvent inédits pour eux. Même s’ils adoptent une approche différente, ils apprécient de relever ce challenge passionnant. »

Daniel Reuter-Christian Bernard ont inauguré le palmarès VHRS du Spa Rally en imposant une Porsche 924 en 2015 devant un panel très varié de voitures, une « marque de fabrique » des rallyes de régularité. Douze mois plus tard, Gaëtan Schoonbroodt- François Geelen triomphaient de haute lutte à bord d’une superbe Ford Escort RS Mk1.

Cette Ford Escort RS – Mk1 comme Mk2 – qui garde au fil des ans la cote d’amour auprès du public et des concurrents. Ce n’est pas pour rien si François Duval himself avait opté pour cette monture en 2016, lui qui clamait haut et fort qu’il venait à Spa pour « s’amuser en attaquant sans arrière-pensée ni moyenne à respecter ». Il avait largement rempli son objectif tout en ajoutant une belle victoire à son impressionnant palmarès, au terme d’une explication de haut vol avec les Porschistes François De Spa, Jean-Pierre Vandewauwer et Bernard Munster.

Deuxième round du BHRC (Belgian Historic Rally Championship), le Herock Spa Rally devrait confirmer la montée en puissance des modèles ’’youngtimers’’ style BMW M3, Subaru Legacy, Toyota Celica GT4 et autres Ford Sierra Cosworth. Leur confrontation avec les valeurs sûres de la catégorie – Ford Escort, Porsche 911, Opel Kadett GT/E et Ascona, etc – constituera l’un des pôles d’intérêt majeurs de ce Herock Spa Rally 2017 qui, plus que jamais, fera le trait d’union entre le passé et le présent du sport automobile.