Ce week-end, Guillaume de Mevius et Louis Louka ne rééditeront pas la belle performance du Rally van Haspengouw. Dans la 2ème spéciale du Herock Spa Rally, la Peugeot 208 R2 aux couleurs du RACB National Team s’est rangée sur le bas-côté, moteur cassé.

Disputé en deux étapes riches de seize spéciales, le second round du Belgian Rally Championship s’est terminé beaucoup plus vite que prévu pour les lauréats du RNT Rally Challenge.

Dans le premier tronçon chronométré tracé à l’intérieur du paddock de Francorchamps, Guillaume et Louis avaient pourtant annoncé la couleur…

« Dans cette étape spéciale de près de 11 km, nous avions signé le 20ème temps scratch et hissé notre Peugeot 208 R2 en tête de la catégorie, » raconte Guillaume. « Hélas, la mécanique s’est enrayée dans le secteur suivant. Au bout d’une ligne droite de 3 kilomètres avalée au rupteur, j’ai senti une forte baisse de puissance avant qu’un voyant rouge ne s’allume au tableau de bord. J’ai tout coupé avant de ranger la voiture sur le bas-côté. Le diagnostic était sans appel: le moteur de la Peugeot venait de rendre l’âme. »

Pas question, bien sûr, de prendre le départ de la 2ème étape ce samedi en mode Rally 2 puisque le règlement l’interdit dans ce cas de figure.

« Les casses mécaniques font partie, hélas, des aléas du sport automobile, » commente Geoffroy Theunis, le Manager du RACB National Team.

« C’est dommage que Guillaume et Louis n’aient pas pu enrichir leur expérience sur ce parcours truffé de pièges mais ils auront bien d’autres occasions de le faire dans les prochaines semaines. »