Ce samedi, au Spa Rally, l’un des sujets de débat les plus virulents concernait l’utilisation par plusieurs concurrents de pneus Pluie Pirelli, développés pour le Championnat du Monde et que les concurrents les utilisant estimaient parfaitement autorisés en Championnat de Belgique.

Cette thèse, ce n’était évidemment pas celle des concurrents évoluant en pneus Michelin, qui se référaient à la liste des pneus autorisés dans les championnats régionaux publiée par la FIA. Une liste datant de 2016 et à laquelle faisait référence le règlement du RACB.

Sur les spéciales, la victoire de Cédric Cherain ne fait aucun doute. (Alexander Ramon)

A l’arrivée, Vincent Verschueren posait réclamation contre trois concurrents utilisant ces Pirelli: Cédric Cherain, Armand Fumal et Pieter-Jan Maeyaert, qui avait pourtant abandonné. Cette plainte présentant un vice de forme – un concurrent ne peut porter réclamation que contre 1 seul autre concurrent à la fois, elle était rejetée.

Conscient du différend, le RACB avait déjà entamé dans la journée l’étude du cas, qui apparaissait assez nébuleux sur certains points après la transmission par les représentants de Pirelli de documents échangés avec la FIA à propos de ces pneumatiques. En fin de journée, le classement officiel restait provisoire, soumis à un examen ultérieur concernant ces pneus.

Ce mercredi, le RACB a statué et pris la décision d’exclure du Spa Rally Cédric Cherain et Armand Fumal, qui perdent donc respectivement la victoire et la quatrième place. Informés de la décision ce jeudi, les deux concurrents ont le droit de faire appel jusqu’à ce vendredi minuit. Pour visualiser la décision des Commissaires Sportifs sur base du rapport du délégué technique, cliquez ici.

Quatrième à l’arrivée, Armand Fumal peut aussi faire appel de la décision du RACB. (Loïc Nautet)

Pour faire simple et sans entrer dans les détails, il apparaît que Pirelli a bel et bien demandé l’homologation de ce pneu pour les championnats régionaux, sur lequel se réfère celui du BRC, mais que celle-ci n’a pas été formellement actée puisque la FIA n’a pas publié de liste mise à jour en 2017. C’est comme pour une loi en Belgique: tant qu’elle n’a pas été publiée au Moniteur, elle n’a pas force de loi…

En cas d’appel, celui-ci sera examiné par le RACB dans le cadre du Tribunal Sportif. Pour savoir si ce Spa Rally 2017 aura été officiellement remporté par Cédric Cherain ou Benoît Allart, il faut donc encore un peu patienter.