Belgium’s Number One Rally Magazine l www.autonews-magazine.com

Prochain numéro

“Nous reviendrons en 2012, pour gagner…”

Par Vincent • 23 fév 2011 • Rubrique: Extra

Kurt Heckters et Eric Gressens déterminés

HECKTERS-04

Alors qu’ils figuraient dans le groupe des favoris de l’édition 2011 des Legend Boucles de Spa, Kurt Heckters et Eric Gressens ont vu leurs chances de victoire réduites à néant avant même le départ de la course. Comme chacun le sait, 600 points ont été gracieusement offerts à l’équipage de la Ford Escort RS MK2 #185, pour reconnaissances illicites. Loin de vouloir polémiquer à ce sujet, Heckters entend tout de même donner sa version des faits, après avoir essuyé bien des attaques et des critiques, parfois blessantes, depuis l’officialisation de cette pénalité.

Ce qui nous gêne le plus, à Eric et moi-même, dans cette malheureuse histoire, ce ne sont pas les 600 points de pénalité, mais bien la manière dont on nous a fait passer pour les ‘vilains canards’ du rallye, les tricheurs par excellence,” explique Kurt. “Plus encore que les propos exagérés de la personne qui nous a croisés dans le tronçon concerné, c’est le fait que nous ayons servi d’exemples, en payant pour tous les autres, qui est choquant. Car qu’on ne s’y trompe pas, et que cesse l’hypocrisie, des dizaines d’équipages ont arpenté le parcours durant la semaine précédant l’épreuve, non pas avec le tracé détaillé des différents Regularity Tests sur les genoux, mais bien pour repérer les gros pièges éventuels, selon les infos que nous avions ça et là concernant ce parcours. Même la presse quotidienne de ce lundi a reconnu ces abus généralisés. Et je peux vous dire que lorsque nous avons croisé ce membre de l’équipe d’organisation, quelques grands noms n’étaient pas loin derrière nous. Je pose dès lors une question : pourquoi nous punir de 600 points, et pas les autres ? Parce que j’ai failli l’emporter l’an dernier, et que cela n’arrange pas ceux qui payent pour faire venir des stars ? Si tel est le cas, alors, je dis un grand bravo à Stefaan Stouf, aussi efficace que discret, qui est parvenu à déjouer tous les pronostics au terme de ce rallye…”

Qu’on ne s’y trompe pourtant pas, cette pénalité qui a bien sûr renvoyé Heckters et Gressens dans le fond du classement avant même le départ n’a pas eu le don de leur gâcher la soirée de vendredi et la journée de samedi. “Un moment, nous avons envisagé de ne pas rouler. Mais devant les efforts consentis par Christian Delleuse, qui nous a loué cette exceptionnelle Escort, et face à l’engouement populaire exceptionnel des Legend Boucles de Spa, avec Eric, on a décidé d’y aller, pour le sport, poursuit Heckters. Vendredi soir, nous étions classés 2èmes au terme des deux RT servant de Prologue. Mais jamais nous n’avons cru que l’organisateur allait tenir parole en utilisant ce classement pour déterminer l’ordre de départ du lendemain. Vous imaginez ? Le ‘vilain canard’ devant toutes les stars ? Plus sérieusement, nous avons joué le jeu de la régularité durant la première boucle. Comme nous n’avions plus rien à espérer au général, on a dès lors décidé de passer en mode full attack pour le plus grand plaisir des spectateurs et des sponsors. Les nombreuses félicitations qui nous ont été adressées en fin de journée nous ont fait chaud au cœur. Les Boucles de Spa, cela reste le must de la saison. Parfois, on se serait cru au Portugal à l’époque des Gr.B, avec cette foule compacte s’écartant au passage des voitures. Par contre, il y avait parfois beaucoup de monde dans les échappatoires. Or, aucun pilote n’est à l’abri d’une casse mécanique quelconque. La rançon du succès, sans doute, mais à méditer pour l’avenir, si on veut éviter les catastrophes. Avec Eric, nous allons maintenant tourner la page de ces Legend Boucles de Spa 2011 et tenter d’oublier les commentaires parfois blessants des uns et des autres. Notre passion pour le sport auto est plus forte que tout, même si cet acharnement incompréhensible nous a fait mal.”

Quant à Eric Gressens, il pointait une autre bizarrerie du classement final… “Les 600 point de pénalité de Patrick Albert (cfr décision n°2 sur le site des Legend pour cause de reconnaissances illicites) ne sont plus repris sur le classement final disponible sur ce même site: amnistie, amnésie ou erreur de calcul supplémentaire ? Et oui, lorsque l’on pénalise le Pharmacien Gressens, on est confronté à des comptes d’apothicaire… Plus sérieusement, nous tenons à remercier vivement tous nos partenaires, le propriétaire de la voiture Christian Delleuse, les membres de l’assistance, ainsi que tous ceux qui nous ont apporté leur soutien. Rendez-vous dans moins d’un an, avec un seul objectif : succéder à Stouf au palmarès des Boucles…”

Photo J. Letihon