Elle était très attendue, il est vrai que Renault a pour le moins entretenu le suspense à son égard, la nouvelle Alpine A110 a enfin été révélée au Salon de Genève. (Marc Lacroix)

Après une longue campagne de teasers et deux modèles conceptuels (Celebration et  Vision), la version définitive de nouvelle Alpine se dévoile enfin. Et Renault a bien travaillé, la nouvelle Alpine mérite de s’appeler A110 ; elle constitue un parfait hommage esthétique à sa devancière.

Philosophie et codes stylistiques de la championne du monde des Rallyes 1973 sont repris : biplaces, légère (carrosserie et soubassement alu ; 1080 kg), moteur central arrière, répartition des masses optimale (44/ 56% – avant/ arrière), 4 phares et nervure centrale sur le capot.

Ambiance sportive garantie à l’intérieur : sièges Sabelt issus de la compétition, inserts carbone sur la casquette, volant à méplat avec « point milieu », bouton de démarrage du moteur planté entre les sièges, bouton « Sport » sur le volant…

Comme son aïeule, et pour bien respecter son nom, la nouvelle Alpine A110 est conçue pour être  agile, en particulier sur les routes de montagne.

C’est un 4 cylindres turbocompressé à injection directe de 1.8-252 ch qui a été retenu pour mettre les roues arrière en mouvement. Ceci lui vaut un rapport poids/puissance favorable de 4,3 kg/ ch qui permet le 0-100 km/h en 4″5 et une vitesse maxi de 250 km/h.

Brembo (étriers de frein tout alu), Otto Fuchs (jantes alu forgé de 18’), Sabelt (siège monocoque de 13,1 kg seulement)…

Les tarifs provisoires de l’A110 Première Edition, produite et numérotée à 1955 exemplaires ont été fixés à 58 500 € TTC en France mais il se dit que les autres modèles seront plus abordables.

60 points de vente Alpine seront créé en Europe, dont une vingtaine en France ; le site-pilote de Boulogne-Billancourt ouvrira ses portes en premier (fin mars).

A terme, une gamme Alpine sera développée. On parle notamment d’un SUV, ce qui au vu du succès considérable rencontré par ces derniers, paraît finalement assez logique.

Selon une pratique de plus en plus courante, une « Première Edition » a été proposée à la vente ; proposés à 55.000€, les près de 2.000 exemplaires numérotés sont partis en quelques heures à peine… Et selon les dirigeants d’Alpine, plusieurs centaines de commandes de modèles livrables en 2018 sont déjà enregistrées.